Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Batman : Dark Knight Dynasty - La bibliothèque de Ben Wawe

Publié le par BenT

Bonjour à tous.

 

Comme indiqué ce matin dans mon billet spécial anniversaire du blog, une nouvelle catégorie est créée : La bibliothèque de Ben Wawe. Je vous renvoie à l'article sur les catégories pour mieux comprendre son contenu, même s'il est simple : je publierai ici des avis de BD que j'ai lus, souvent peu connus pour attirer l'attention de mes lecteurs sur quelques oeuvres originales.

 

Pour commencer, les premiers billets de La bibliothèque de Ben Wawe sont des reprises de chroniques faites sur d'autres plateformes, généralement listées dans les liens (où j'ai fait du ménage).

Premier article, donc, sur un comics étonnant :

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/en/0/03/Batman_Dark_Knight_Dynasty_HC_cover.jpg


Nom : Batman : Dark Knight Dynasty.

Auteurs : Mike W. Barr (scénariste), Scott Hampton (dessinateur Dark Past), Gary Frank & Cam Smith (dessinateurs Dark Present), Scott McDaniel & Bill Sienkiewicz (dessinateurs Dark Future).

Maison d'édition : DC Comics.

Année de publication : 1998.

Personnages principaux : Sir Joshua Wainwright, Vandal Savage, Bruce Wayne, Brenna Wayne.

Résumé général : Au 14e siècle, le Templier Josha Wainwright s'enfonce dans les terres d'Orient pour protéger des pèlerins avec ses camarades. Cependant, il sera le seul survivant d'une étrange attaque ne laissant que les squelettes de ses compagnons, pendant leur sommeil. Découvrant une mystérieuse citadelle élevée en une nuit, il s'enfoncera à l'intérieur, vêtu cette fois-ci de l'armure de sa famille, à l'emblème de chauve-souris. Il y affrontera Vandal Savage, un homme de Cro-Magnon devenu immortel mystérieusement et ne pouvant mourir, qui cherche à obtenir une étrange météorite par des rites magiques.
Au 20e siècle, Bruce Wayne fête son mariage avec Julie Madison avec ses parents et le bras droit de son père, Valentin. Cependant, Valentin est Vandal Savage, assassine les Wayne après leur découverte de son plan, qui vise à attirer sur Terre une météorite. Bruce deviendra Batman pour l'affronter.
En l'an 2500, Brenna Wayne est la Vice-président de Wayne Universal, qui règne sur le monde. En froid avec son frère, le Président de l'entreprise, elle recherche depuis des années les réponses à ses questions : pourquoi chaque génération de Wayne a vu un de ses membres mourir de mort violente et endosser, quelques jours avant, un habit de chauve-souris. Elle luttera contre un mystérieux Prophète, qui vise à faire s'élever le quartier riche de Gotham City, une cité volante, vers un mystérieux astéroïde.

Mon avis : Etonnante histoire que ce Graphic Novel de presque 130 pages, aux styles graphiques très étonnants. La première partie est en effet peinte dans un style magnifique, ancien et profond ; la seconde est très claire, très comics, très jolie également ; la dernière est dans un style étrange, brouillon, avec presque des gribouillages par moments qui collent assez bien au futur désespéré, mais nuisent à la lecture.
Difficile donc de donner un avis global sur l'aspect graphique, tout comme sur le scénario. Je tenterai de diviser entre les histoires, puis de donner un avis général.

Dark Past est la plus belle et meilleure histoire.

http://images4.wikia.nocookie.net/__cb20100608193429/marvel_dc/images/f/ff/Sir_Joshua_Dark_Knight_Dynasty_02.jpg

Si l'excuse du costume de Batman est un peu facile (c'est l'armure de sa famille), le récit en lui-même est bien écrit, bien pensé et bien mis en place. La tension est forte, l'onirisme est très présent dans cette histoire surnaturelle (surtout grâce aux dessins très prenants), totalement déconnectée du monde et de la normalité. C'est une jolie aventure, très spéciale et très intense, avec une fin intéressante que je n'ai pas vu venir.
Une belle introduction sur un personnage fort, qui aurait mérité d'autres aventures. Un vrai choc graphique, par des planches peintes magnifiques et d'une force hallucinante, servant un scénario solide.

Dark Present est lui plus nuancé, malgré un graphisme très beau.

http://images1.wikia.nocookie.net/__cb20100608221643/marvel_dc/images/8/8f/Bruce_Wayne_Dark_Knight_Dynasty_005.jpg

Le problème de cette histoire est son manque de crédibilité. Tout est bon sauf un point important : la transformation en Batman. Le Bruce est intéressant, sa relation avec ses parents très forte, son lien avec sa femme est bien fait, son évolution également. Le problème est qu'il décide d'un coup, comme ça, de devenir Batman, en regardant simplement la peinture retraçant l'histoire de Joshua. Et il n'est en rien expliqué comment Bruce se fait son costume, ses gadgets et tout le reste.
C'est vraiment dommage, car le récit est bon, bien écrit encore une fois, mais pèche totalement par son manque d'explications, qui le rend totalement improbable. J'ai l'impression que Barr n'a pas pu ou voulu expliquer ça, mais ça manque réellement beaucoup. En dehors de ça, toute la gestion des émotions et des actions est bonne.
L'aspect graphique est lui solide, très comics classique encore une fois, mais ça sert l'histoire. Si le manque avait été comblé, cela aurait été encore un succès ici.

Dark Future est plus complexe, et plus paradoxal. Ce récit aux dessins très brouillons a la difficile tâche de conclure l'histoire, et n'y parvient qu'à moitié.

http://images3.wikia.nocookie.net/__cb20100608232718/marvel_dc/images/9/93/Batwoman_Dark_Knight_Dynasty_004.jpg

Le problème de ce récit est qu'il implique que chaque génération de Wayne depuis Bruce a eu un Batman, qui a été tué par Vandal Savage. Or, pourquoi celui-ci n'a-t-il pas tué directement les bébés quand ils étaient jeunes, pour éviter d'être ennuyé ? Par défi et jeu ? Peut-être, mais il aurait été mieux de l'indiquer clairement.
Ensuite, si le jeu entre Brenna et son frère est intéressant, si l'idée de deux Gothams (l'une, pour les riches, qui vole, et l'autre, pour les pauvres, au sol) est bonne, si l'introduction de singes parlants comme concitoyens des humains est excellente (surtout avec le Robin !), le final manque d'intensité et le destin de Savage déçoit. J'ai l'impression que Barr a voulu un peu justifier son personnage et sa destinée, mais ça ne fonctionne pas vraiment.
De plus, le tout reste relativement classique et Brenna est beaucoup moins attachante que ses ancêtres. L'histoire n'est pas mauvaise, mais relativement moyenne et sans surprise. Une déception, vu le potentiel de l'intrigue générale, surtout que l'aspect graphique est certes extrêmement intéressant et adapté, mais nuit clairement à la lisibilité globale.
Sienkiewicz transforme totalement le style de McDaniel avec bonheur, mais le combat de fin est très obscur et ça n'est clairement pas simple à suivre. Dommage, encore une fois, c'est une bonne idée mais ça tape un peu à côté.

[b]Globalement[/b], Dark Knight Dynasty est un Elseworld intéressant, avec une bonne idée de départ, mais qui manque de soin sur les détails et sur son final. Un scénario qui oscille entre le très bon et l'à peine convenable, des récits totalement inégaux, un graphisme évidemment sans continuité mais qui pèche sur la fin, une intrigue globale intéressante mais qui finit en queue de poisson... Dark Knight Dynasty n'est pas bon, n'est pas mauvais, il est juste une lecture sympathique mais qui laisse sur sa faim.

Commenter cet article