Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Gravity #1-5 - La bibliothèque de Ben Wawe

Publié le par BenT

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/en/3/3d/Gravity_%28comic_cover_art%29.jpg

 

Nom : Gravity #1-5.

 

Auteurs : Sean McKeever (scénario), Mike Norton (dessin),

 

Année de publication : 2005.

 

Editeur : Marvel Comics.

 

Pitch : Greg Willis est un jeune homme qui monte à New York de son Wisconsin natal pour étudier et essayer de décrocher un diplôme. Cependant, en plus de ses projets universitaires, Greg veut accomplir son rêve et devenir un super-héros ! Il y a peu, lors d'une sortie en mer, Greg a obtenu des pouvoirs lui permettant de manipuler la gravité, et il est bien décidé à faire partie des protecteurs de New York !

Cependant, l'apprentissage du métier sera difficile, entre l'adaptation à une nouvelle ville, la découverte de l'Université, une éventuelle petite-amie, un super-vilain rancunier et l'incompréhension de ses camarades...

 

Mon avis : En 2005, l'univers Marvel n'est pas encore emporté par la saga Civil War, lancée en 2006 et qui changera pendant plus de six ans le destin des personnages. En 2005, Marvel Studios n'a pas encore mis en marche sa fructueuse machine à succès, et les adaptations Marvel au cinéma s'enfoncent, peu à peu, dans le médiocre alors que Batman Begins vient de remettre Batman sur les rails.

En 2005, Marvel lance Marvel Next, une collection de titres orientés vers les « jeunes » lecteurs, avec des personnages moins connus, moins vieux mais peut-être plus porteurs pour la jeune génération. Gravity fait partie de cette ligne, avec Arana, Young Avengers ou Runaways.

 

Gravity, fondamentalement, est un jeune Spider-Man, sans le drame fondateur. Les cinq épisodes de cette mini-série forment un véritable hommage au Spider-Man « à l'ancienne », ces histoires d'un jeune super-héros coincé entre ses envies de protéger les plus faibles, et les besoins du quotidien : études, argent, famille, petite-copine, etc.

Gravity, et c'est l'évidence, n'a rien d'un comics original. A vrai dire, c'est du classique à l'état pur, du Marvel old-school. Et c'est ça qui est bon !

 

Gravity raconte l'histoire d'un bon gamin, qui veut simplement aider. Il n'a pas perdu son oncle, ses parents n'ont pas été tués devant lui et, au fond, il ne veut pas devenir un super-héros pour la gloire ou pour être aimé.

Greg, finalement, veut juste aider les gens. Et s'il se sent investi d'une forme de mission à cause de ses pouvoirs, c'est parce qu'il voit qu'agir ainsi est ce que font, juste, les gens comme lui. Il est inspiré par les super-héros, mais n'en est pas un fan, comme son voisin de chambre. Il agit ainsi parce que c'est comme ça qu'il faut agir comme on le peut, point.

 

McKeever n'en profite d'ailleurs pas pour faire une critique sociale, là où il aurait pu montrer les différences entre la campagne et la ville, la vie peut-être plus simple et l'agitation de la ville. En fait, McKeever se contente de réaliser un comics simple, mais pas simpliste, et encore une fois très classique.

 

Le héros arrive, découvre, souffre, subit, se relève et l'emporte – plus ou moins. Rien n'est jamais horrible dans Gravity, mais rien n'est jamais parfait non plus. Greg est un mec bien, mais c'est dur de concilier toutes ses activités et la fin n'est pas idéale, mais pas désespérée non plus.

Finalement, Gravity montre simplement le destin d'un type qui essaye de bien faire, qui y arrive globalement mais perd certaines choses qui lui tiennent à cœur sur le chemin (son amie, ses liens avec ses parents, etc.).

 

Encore une fois, Gravity est une série classique, qui fleure bon le bon vieux Marvel. Mike Norton, au style sobre et old school, participe pleinement à ce revival de Marvel, en offrant une partie graphique maîtrisée mais sans originalité. Sans chichi, sans effet de style, mais sans raté et sans défaut.

 

Avec quelques clins d'oeil, quelques bonnes vannes, une intrigue bien solide, un personnage attachant car fondamentalement « normal » (on peut plus facilement se projeter dans le personnage de Greg car il n'a perdu personne, n'a vécu aucun drame fondateur), Gravity est une bonne mini-série, éditée dans un format Digest abordable économiquement mais pas toujours facile à lire.

 

Une très bonne lecture pour les fans du « vieux » Marvel, avec comme un héros un bon mec qui veut juste aider – que ça soit avec ses pouvoirs, ou en veillant une vieille dame malade. C'est bon, c'est sobre et posé, et c'est agréable au milieu de toutes les crises et les guerres qui veulent modifier tout l'univers des comics chaque année.

 

http://www.photography-match.com/views/images/gallery/Gravity.jpg

Commenter cet article