Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Interview sur le site uchronies.com

Publié le par BenT

Bonjour à tous,

 

Le site uchronies.com est spécialisé dans les uchronies, ces récits prenant pied dans des univers où l'Histoire a été modifiée pour suivre des chemins entièrement différents. Naissent en général alors des histoires du style steampunk, où la vapeur s'est imposée à la place de l'électricité, ou bien des choses comme l'URSS faisant partie de l'Union Européenne après avoir réussi sa pérestroïka dans Le Printemps Russe.

Accompagné de l'illustrateur de ma nouvelle, Hob, je suis interviewé par Bertrand Campeis, coresponsable du site, sur le recueil de nouvelles Les Plumes de Buzz II : Steampunk sur ce recueil et nos parcours. Si l'interview est un peu fouillis, par notre faute, les responsables vont essayer d'arranger ça sous peu. C'est quand même lisible, ne vous en faites pas.

 

Voici donc le lien : http://uchronies.com/Interviews/Interview_022_Benjamin_Thomas_et_Hob.html . Je suis assez touché, c'est ma première interview en ligne et ça me fait très plaisir.

 

Bonne journée et à bientôt !

 

Benjamin.

Commenter cet article

christian jannone 29/11/2011 21:57

Facile : je surfe sur tous les blogs possibles qui traitent de littérature et d'uchronie. J'en profite pour caser des infos sur mes blogs littéraires : la gloire de Rama, dans lequel je rentre les
romans de science-fiction écrits à deux mains avec ma soeur Jocelyne et Bazarnaum à Agartha city, où je case mes textes écrits en solo. Je vous recommande chaudement sur La gloire de Rama "Le
nouvel envol de l'Aigle", que je suis en train de rentrer et sur Bazarnaum à Agartha city, je vous conseillerais en particulier de vous attarder aux 6 parties de Transalteur pictural, où un jeune
savant américain, Ron Hoover, a inventé un appareil permettant de se téléporter dans le passé à travers les peintures et les planches de bédé, ce qui chaque fois, engendre des uchronies de plus en
plus dangereuses : ainsi, le héros de ce roman se retrouve en 1878, où, au lieu de rencontrer Charlotte Dubourg, la belle-soeur de Fantin-Latour, tombe sur la poétesse parnassienne décadente
Aurore-Marie de Saint-Aubain. Mon personnage convertit cette jeune lesbienne à l'hétérosexualité et, devenant la maîtresse du général Boulanger à la place de Marguerite de Bonnemains, elle parvient
à lui faire prendre le pouvoir... à la fin du XXe siècle, un régime d'extrême droite digne de Pétain, héritier de Boulanger et d'Aurore-Marie de Saint-Aubain perdure depuis 1889... Actuellement, je
rentre un roman assez chaud d'époque de cette même auteure : "Le Trottin", mais ce n'est pas de la SF, plutôt de la décadence à la Huysmans ou Jean Lorrain, avec des scènes érotiques saphiques
assez poussées, d'où une restriction d'accès du blog aux mineurs. Par contre, certains textes sont plus accessibles et touchent mieux votre sujet de prédilection ; j'ai même casé une remarquable
nouvelle que je vous recommande, uchronie cette fois mêlant les Indiens d'Amazonie : "Le Dernier village" : attention à la chute. GOL est aussi pas mal, de même, dans l'autre blog, Mexafrica, roman
écrit à deux, qui se passe entre autres dans un Mexique colonisé par l'Afrique noire à partir du XIVe siècle et de la réussite de l'expédition de pirogues du roi Mandingue Abou Bakari II en
1311.Bonnes lectures.

BenT 30/11/2011 15:59



Et donc vous cherchez à faire votre publicité ?



christian Jannone 29/11/2011 13:15

Si vous aimez les uchronies napoléoniennes, j'en rentre actuellement une, le nouvel envol de l'Aigle, sur le blog La gloire de Rama. Elle s'intitule "Le nouvel envol de l'Aigle" et nous montre un
Napoléon encore régnant en 1825 dont la dynastie, les napoléonides, perdure encore en 2517. Dans ce monde parallèle, Napoléon a succédé directement à Louis XVI en 1799 après avoir été nommé
connétable et lieutenant général du Royaume. La technique militaire a progressé plus vite grâce au coup de pouce d'un rusé comte italien, Galeazzo di Fabbrini, venu de 1867 : dès les années 1780,
les armées françaises connaissent le colt, la mitrailleuse Gatling, le cuirassé et le sous-marin sur le modèle du David de la guerre de sécession et la locomotion à vapeur a pris aussi de l'avance
: c'est du steampunk précoce, donc.

BenT 29/11/2011 14:11



Un principe intéressant et en concordance avec l'Histoire. Vous rédigez cela ? Depuis longtemps ? Et comment connaissez-vous mon blog ?



Romain 29/12/2010 17:09


J'ai commencé à lire mais j'ai très vite décroché.
Ca fait vraiment bloc.
J'attends la remise en forme (ohoh) pour m'y replonger =)