Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La ville intelligente pour 2015

Publié le par BenT

Bonjour à tous.

 

Après plus d'une dizaine de jours de mutisme, je reviens vers vous avec un article sur un de mes intérêts bien visibles sur le blog : les nouvelles scientifiques insolites.

Outre les informations sur les comics, les films, les jeux vidéos, les chroniques et critiques, et les nouvelles (même si je suis bien moins actif qu'avant), j'aime en effet partager mes découvertes dans le domaine scientifique pour ce qui est proche de la Science-Fiction, un genre littéraire que j'adore et qui, semble-t-il, a devancé (voire inspiré ?) les scientifiques à de nombreuses reprises.

 

Très souvent, les artistes ont ainsi mis en avant des villes intelligentes ou robotisées, que ça soit dans Metropolis de Fritz Lang ou beaucoup d'autres exemples suivants (j'en ai beaucoup, je ne voudrais pas souler mes lecteurs avec ça mais je tiens mes données à disposition si besoin).

Bref, l'idée d'automatiser la ville, en faire véritablement un objet à la disposition de l'Homme grâce aux évolutions technologiques est, à mon avis, une constante dans les oeuvres de S-F et un lien très régulier entre ce genre et la Science elle-même. Et je viens de découvrir que d'ici 2015, la fiction va devenir réalité au Portugal !

 

http://prefeitosonline.com.br/site/wp-content/uploads/2011/02/Post-19.10-Planit-Valley.jpg

 

PlanIT Valley est le nom de cette étrange ville au Portugal, de 150 000 habitants qui devrait sortir de terre d'ici 2015.

Près de 100 millions de capteurs seront disséminés dans toute l'infrastructure, dans tous ses détails, et permettront de moduler quasiment tous les aspects de la vie des habitants.

 

De 25 milliards d'euros, le projet reliera chaque capteur en réseau à un ordinateur central (UOS), construit en partenariat avec CISCO. Cet ordinateur central contrôlera la ville avec le minimum d'interventions humaines possibles : les machines gèreront la majorité de ses aspects, et avec un effort important sur l'écologie.

En effet, les capteurs permettront d'utiliser au mieux les ressources naturelles : cela devrait réduire la consommation d'eau de 80% et la consommation d'énergie de 50% par rapport à une ville normale.

 

http://www.dhootgroup.net/images/spring_valley.jpg

 

De façon concrète, l'UOS gèrera automatiquement la plupart de la ville : la température d'un appartement sera mécaniquement baissée quand son occupant le quitte, une fuite sera immédiatement repérée et un réparateur aura été envoyé, les lumières seront éteintes en cas d'oubli, en cas d'incendie les pompiers seront avertis immédiatement et les feux rouges seront adaptés pour leur arrivée rapide (plus la réservation automatique d'une chambre à l'hôpital), etc.

 

Evidemment, des problèmes moraux se posent : les gens n'auront plus l'occasion de mentir sur leurs localisations, les gens seront constamment observés et repérés - le concept de Big Brother, si cher à George Orwell dans l'immense oeuvre 1984, devient réalité. Carlo Ratti, le directeur du MIT's SENSEable City Lab, indique qu'il n'y a pas d'inquiétude particulière tant que le contrôle des données que le système a sur les habitants est assuré par la main humaine.

Cependant, nous connaissons tous ici des oeuvres de S-F qui ont prouvé que les machines supposées nous aider ont pris le contrôle : Terminator, Matrix sont les exemples récents de telles dérives.

 

http://www.connectedhomeworld.com/images/planit/planit-valley.jpg

 

D'ailleurs, PlanIT Valley elle-même prévoit d'évoluer en fonction des besoins de ses habitants, et donc des moyens qu'ils trouveraient pour être indétectables ou aller au-delà de ses imperfections.

Si l'idée d'une ville automatique peut séduire pour la performance, même pour l'apport technique et pratique énorme, jusqu'où cela peut-il aller ? Doit-on sacrifier notre liberté et notre imprévisibilité pour ne plus avoir à penser à éteindre la lumière ou le gaz ? Cela en vaut-il le coup ?

 

Personnellement, je préfère encore vivre dans une ville imparfaite, bien humaine et loin d'être automatisée, que dans une ville mécanisée. J'aurais l'impression d'être dans un univers cloisonné, où je me sentirai enclavé et mal à l'aise.

 

PlanIT Valley est une belle expérience, mais j'espère qu'elle ne restera que cela !

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Commenter cet article